Election d’un nouveau Conseil d’Administration

29 juin 2012

L’Assemblée générale des membres de l’association a élu un nouveau Conseil d’Administration dans la lignée du précédent, à la fois diversifié, représentatif des différentes sensibilités et équilibré. Le Conseil d'Administration est constitué de trois collèges, représentatifs des autorités publiques, des associations professionnelles, et des entreprises membres de l'Association. Le nouveau Conseil d'Administration présente une nouveauté notable par rapport au précédent : le partage d'un siège au sein du collège associatif entre l'Union des Annonceurs et l'ACSEL (l'association de la vie numérique), aux côtés du Syndicat National de la Communication Directe (SNCD) et de l'Association des Fournisseurs d'Accès et services internet (AFA). Pour les entreprises, un siège sera toujours partagé par Orange et SFR, un autre par Experian, NP6 MailPerformance et Come & Stay, le dernier siège revenant à Lexsi. Il est à noter que le nouveau statut de membre sponsor (niveau de soutien le plus haut) de la société de routage Emailvision lui assure une participation en tant qu'observateur aux réunions du Conseil d'Administration. Les autorités publiques demeurent représentées avec les participations de la CNIL, de l'ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d'Information), de la Gendarmerie Nationale, de l'OCLCTIC (Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l'Information et de la Communication), et la BEFTI (brigade d’enquêtes sur les fraudes aux technologies de l’information).

Dans la foulée de son élection, le Conseil d'Administration de l'Association a reconduit les mandats à titre individuel du Président Jean-Christophe Le Toquin (Digital Crimes Unit, Microsoft) et du Vice-Président Eric Freyssinet (Département de lutte contre le cybercrime, Gendarmerie Nationale) qui a notamment confirmé sa volonté de « renforcer avec l'ensemble des membres de l'association les différents services qu'elle doit remplir pour garantir son succès », à « développer la qualité et la visibilité du service rendu à la collectivité » et à « consolider et pérenniser les structures de l'association ainsi que les liens et l'engagement qui unissent les membres » dans la lutte contre le spam. Jean-Christophe Le Toquin voit quant à lui son mandat comme « l’opportunité de s’engager personnellement dans un projet innovant qui développe un écosystème contre le spam et des menaces associées (botnets, phishing) réunissant les utilisateurs, autorités et acteurs industriels (que ceux-ci s’engagent directement ou qu’ils soient représentés par leurs associations professionnelles). Interdisciplinaire, fondé sur la mobilisation du citoyen, Signal Spam crée un nouveau modèle pour développer concrètement et de manière mesurable la confiance dans l’économie numérique ».

 

685f91c874476a9ab8beb6b87c773ed4222222222
Share This