Baromètre de la perception du spam pour le troisième trimestre de 2019

8 octobre 2019

Le baromètre de la perception du spam pour les mois de juillet, août et septembre 2019 est disponible.

La première chose qui saute aux yeux est la répartition entre le spam d’origine cybercriminelle et la prospection commerciale signalée comme spam par les internautes. La répartition s’établissait classiquement à 25% / 75%, mais cette édition du baromètre confirme la tendance observée depuis le début de l’année avec une proportion plus grande de spam en provenance de l’e-mail marketing. Ce qui ne signifie pas nécessairement que nous assistons à un emballement de la prospection commerciale : d’une part les filtres s’améliorent et d’autre part plusieurs succès ont été récemment enregistrés dans la lutte contre la cybercriminalité ce qui a en général pour corollaire de réduire le spam, à l’image du démantèlement par le centre de lutte contre les criminalités numériques de la Gendarmerie Nationale (C3N), en lien avec Avast et le FBI, d’un réseau de botnet qui avait infecté quelques 850 000 ordinateurs avec le virus Retadup (connu pour avoir attaqué des hôpitaux en Israël, volé des données de patients israéliens, et même fabriqué énormément de cryptomonnaie).

Toutefois il reste manifeste que le problème des abus de la prospection marketing demeure, avec notamment une filière d’entreprises établies en Espagne qui s’affranchit du cadre légal et des bonnes pratiques. Le spam signalé en provenance d’Espagne représente plus de 10% du total signalé, ce qui en fait le premier pays européen émetteur de spam (il est normal de retrouver en première position la France, les utilisateurs de Signal Spam étant majoritairement établis sur le territoire français).

Enfin, vous retrouverez en focus une fiche pédagogique de la plateforme cybermaveillance.gouv.fr dont Signal Spam est membre concernant les mises à jour des appareils à des fins de prévention.

Bonne lecture!

Accéder au baromètre

Donec id, Phasellus eget Sed Aliquam Nullam dolor felis mattis
Share This