Signature d’un accord entre plusieurs membres du SNCD et Signal spam

18 décembre 2008

Par Charles Fonlupt,

Le 27 novembre dernier, le SNCD et Signal Spam signaient un contrat cadre définissant les modalités d'intervention des deux institutions dans la lutte contre le spam.
Le 18 décembre, le SNCD et Dominique Roux, président de SignalSpam, ont signés les premiers contrats de partenariat avec 22 membres du SNCD. Par cette signature et à compter du 18 décembre, 1000Mercis, Aid, Cabestan, Come&Stay, Dolist, DS Consulting (Activecom), Ecircle, Edatis, Ediware, Emailvision European Hedquarters, Epsilon, Experian Cheetahmail, Iroquois, Le Memo, Mailperformance (NP6), Message Business, Neolane, Première Global Services, Soft Computing, Sogec Datamark Services, Splio et Vertical Mail s’engagent dans la mise en place d’une boucle de rétroaction initiée par Signal Spam et démontrent ainsi leur ferme résolution à lutter contre le spam.

L'accord de partenariat définit les modalités de coopération entre Signal Spam et ces 22 membres du SNCD et notamment la mise en place de la boucle de rétroaction, développée par Signal Spam, auprès de ces entreprises-partenaires, membres du SNCD.

Cette boucle de rétroaction permettra aux utilisateurs d'Internet de faire valoir leur droit d'opposition. Concrètement, l’utilisation du bouton SignalSpam par un internaute va générer automatiquement un signalement au niveau de la plateforme de SignalSpam, qui le retransmettra à l’émetteur du message, c'est-à-dire au routeur-partenaire. Ce dernier aura contracté avec le responsable du traitement et pourra assurer la prise en compte du droit d’opposition.

94f0743ec49b9bd5cb0b466f9fa7755cCCCCCCCCCCCCCCC
Share This