Baromètre de la perception du spam pour le deuxième trimestre 2019

10 juillet 2019

Le nouveau baromètre de la perception du spam par les internautes utilisant le dispositif Signal Spam est disponible. Outre les indicateurs habituels, le focus vous propose une nouvelle fiche – toujours réalisée par la plateforme cybermalveillance.gouv.fr – sur les rançongiciels : ces programmes qui bloquent tout ou partie du fonctionnement du terminal d’un utilisateur et proposent le retour au fonctionnement normal contre le paiement d’une somme d’argent.

Si l’on ne doit pas s’étonner de trouver les États-Unis en seconde position des pays émettant le plus de communications signalées comme du spam par les utilisateurs français, la place de l’Espagne, avec 8%, interpelle. De nombreuses sociétés qui ne sont pas forcément espagnoles semblent s’implanter dans la région barcelonaise et mener des opérations de marketing qui génèrent de nombreux signalements pour spam. Si la CNIL est compétente pour contrôler une société en France et émettre des sanctions, elle peut aussi saisir une autre autorité européenne dans le cadre de la coopération internationale de manière à garantir l’effectivité et la cohérence de l’application du règlement européen sur la protection des données personnelles.

Retrouvez l’intégralité du baromètre ici.

efficitur. venenatis, consectetur ut leo. eget ipsum consequat.
Share This